2. L’arbre remarquable dans la forêt

Voici un hêtre à part...
Ici ce n'est pas encore l'arbre qui cache la forêt, mais plutôt le contraire.
Voici un seigneur de souche aristocratique, un hêtre quelque peu dévoyé dans cette végétation prolétarienne... pourtant, il peuple nos forêts depuis les temps immémoriaux. Un arbre, un vrai, comme on se le représente depuis toujours et pour toujours.

La verticalité, la droiture, la hauteur, la solidité...un hêtre supérieur. Avec un nom pareil on ne saurait être qu'un arbre historique et métaphysique. Il attend son heure, si tout va bien – l'hêtre n'est pas éternel ... ! – il dépassera en hauteur ses congénères.

Il étendra ses branches et répandra ses fruits, laissant au peuple d'en- bas, les sangliers, les oiseaux, les écureuils, le soin de répandre sa progéniture.

Attention en vieillissant, l'hêtre a tendance à devenir ombrageux, empêchant alors la faune et la flore d'accéder à la lumière ...

François Sikivie

 

Écoutez François Sikivie :

Les galeries photos de Blegny-Mine

2
9
7