10. Les arbres remarquables (aubépines)

Personne n'a planté ici...! Personne n'a marqué le coup, il n'y a pas ici d'arbre remarquable plusieurs fois centenaires, témoignant de cultes anciens. Pas d' « arbres à clous », pas de troncs consacrés d'où pendent des lambeaux de mouchoirs infectés, des pansements imbibés de miasmes, ex votos censés éloigner les maladies et difformités dont mère nature à daigné nous affliger. Pas non plus d'arbre du pendu ou de trou aux sorcières.

Ici vous ne verrez pas d'ifs millénaires, de cèdres du Liban ou d'oliviers bibliques, de Gingko Biloba résistant même au feu nucléaire pas plus que de séquoia rivalisant avec les gratte ciels. Et même pas, du moins pas encore, de monstres hybrides génétiquement modifiés, invasifs et malfaisants échappés d'un laboratoire de bio technologie.

Contentons nous donc d'observer ici ce bouquet formé de quatre aubépines entrelacées unies dans l'adversité. Quelle petite merveille de vie faite d'obstination, de ténacité, de solidarité qui les a fait ainsi s'enlacer pour toujours dans un rondeau sans fin. Quatre vieilles commères, désormais, se remémorant ad libitum la petite histoire de ces lieux, au bal musette de cette vie banlieusarde. Quatre petites parcelles de divin toutes heureuses et étonnées d'avoir mené si loin l'humble destinée qui leur était dévolue...

François Sikivie

 

Écoutez François Sikivie :

Les galeries photos de Blegny-Mine

2
2
1